Élément Perturbateur

Le blog de Rhany Slimane
Auto Organisation Europeennes Montpellier Municipales Non classé

Mieux que l’union de la gauche, les fédérations populaires !


L’union de la gauche, plus qu’une solution, est devenue un problème.
Pourquoi ? Car elle implique une question sans réponse à laquelle il est difficile d’y répondre.
Qu’est-ce que la gauche ? Cette interrogation crée plus de difficultés que de
solutions, tant le monde à changé. Difficile de s’unir quand on n’est pas au clair sur l’objet en question.


De plus, l’union de la gauche intéresse deux types de personnes :
La première catégorie sont les gens plutôt politisés qui n’ont pas réussi à faire le deuil de ce que fut cette gauche qui a accouché au passage de Macron et Valls et cherche dans “Place Publique” et autres placebos le médicament miracle à un manque de projet de société.


La deuxième catégorie est beaucoup moins naïve, il s’agit des politicards qui se servent de ce prétexte pour arranger le mariage de la carpe et du lapin et ainsi faire avancer leurs pions alors qu’ils sont minoritaires. Les groupuscules d’extrême gauche qui phagocytent les mouvements politiques majeurs et les barons socialistes aux abois ont fait de cela leur fond de commerce et leur modus operandi.


Je rappelle souvent dans les débats et échanges avec les forces de gauche,
qu’une personne sur deux ne vote pas, et je leur dit d’aller parler à nos
concitoyens de l’union de la gauche et de ce qu’ils en pensent… Ils ne se pressent pas pour aller le faire et pour cause, car ce sont ces gens que les partis politiques de gauche ont trahi. Mais le plus impressionnant chez eux c’est le manque de méthode. Union comment ? avec qui ? dans quelles conditions ?

A Montpellier le mouvement #NousSommes, bâti par nos concitoyens pas forcément politisés et qui n’est pas un cartel avec la tambouille habituelle ou le seul enjeu est la répartition des postes et des places devrait étre un modèle pour ces partis qui devraient s’atteler à faire une seule chose, réparer la faute dont ils sont responsables, à savoir, recréer la confiance avec les citoyens qu’ils ont déçus par le passé pour faire en sorte que des gens comme moi, des abstentionnistes, les dégoûtés de la politique, aient plus envie que de simplement voter mais de s’engager dans la vie de la cité pleinement.

C’est pour cela que j’appelle tous les responsables de gauche à Montpellier à ranger leurs égos et de renoncer à leurs ambitions personnelles et leurs vieilles habitudes de marchands de places et de postes pour laisser le champs au collectif devenu la seule force capable de faire confluer les citoyens de la ville dans des règles claires et démocratique, sans prédation politicienne et autres “cousinades” tout en étant extrêmement efficace. En effet, quelle force politique peut se targuer de mettre 300 personnes dans la rue dans le froid ou la chaleur tout au long de l’année pour parler de sujet profond comme le municipalisme, la démocratie, le RIC etc… avec autant de jeunes, de mixité sociale, et surtout autant de femmes ?


Mais quand on apprend qu’en sous main le candidat du PS local (il ne doit pas être le seul en France) dit à un parti historique de la gauche “les premiers arrivés seront les premiers servis » je pense que cet appel restera pour ces gens lettre morte. C’est pour cela que je place mes espoirs dans les militants sincères de ces forces politiques social et écologiste, désirant un rupture majeure avec l’imaginaire Fréchiste et encore plus dans nos concitoyens pour faire mieux que l’union de la gauche, fédérer les montpellieraines et les montpellierains autour de l’intérêt général et d’un avenir meilleur pour notre belle cité.

Car oui, c’est possible !


Rhany Slimane
Membre de #NousSommes & de La France Insoumise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *